Comment entretenir un toit végétal ?

Toit végétalise

La création d’une toiture végétalisée est très à la mode depuis quelques années. Ce concept a souvent des vocations écologiques, notamment la volonté de préserver la biodiversité en milieu urbain. Pour les citadins, cet espace vert est également un endroit pour s’adonner pleinement au jardinage. La végétalisation de toiture ne pose aucun problème spécifique. Néanmoins, il faut entretenir régulièrement les plantes, le système d’arrosage et la couverture tout au long de l’année. Voici un guide sur les différents travaux à réaliser.

 

La réalisation des travaux de jardinage classiques

Les végétaux plantés au niveau du toit ont besoin d’une attention particulière. De ce fait, il convient de programmer périodiquement l’entretien de la toiture végétale. La nature des interventions dépend de la saison, de la pluviométrie de la région et des variétés de fleurs. Soyez rassuré, les opérations de jardinage à réaliser sont assez simples. Généralement, vous devez enlever les feuilles mortes, désherber la surface, nettoyer les lieux, etc. Durant l’été, l’arrosage des plantes doit être effectué plus fréquemment. L’objectif est d’avoir un petit espace vert frais et esthétique. Bref, l’intervention est très facile. D’ailleurs, les passionnés de jardinage éprouveront une grande joie lors de la réalisation de ces opérations, surtout le week-end.

Pour que votre toit végétalisé soit encore plus joli, n’hésitez pas à faire quelques travaux de plantation. En effet, les belles fleurs orneront votre toit à merveille. Vous pouvez diversifier les plantes (sedums, vivaces, graminées, etc.) afin de créer un décor unique et qui change au fil des saisons. Sachez qu’il existe des sites internet proposant la vente de belles plantes et des bacs dédiés au toit végétalisé. L’offre proposée est très large. Tout dépend de vos envies et de votre budget.

 

La fertilisation du sol 

Pour que les végétaux au niveau de votre toit se développent bien, la fertilisation du sol s’impose. Les engrais apportent tous les minéraux nécessaires aux plantes. Sans cette opération, votre belle toiture végétalisée risque de faner au bout de quelques mois. D’ailleurs, la fertilisation du sol est une étape très importante juste après la plantation des végétaux. L’objectif est de rendre le support propice au développement des plantes.

Concernant le choix des engrais, il vaut mieux opter pour des produits naturels surtout si vous cultivez des fruits et légumes au niveau de votre toit végétal. Il existe une large gamme d’engrais bio sur le marché. Vous pouvez aussi réaliser vos propres compositions à la maison. Les déchets végétaux (les épluchures, la peau de banane, les fruits trop mûrs, etc.) sont des engrais naturels très efficaces. Il en va de même du jus de plume, des cendres et du purin d’ortie. Sur internet, vous trouverez des informations supplémentaires sur la fabrication de ces engrais 100 % naturels.

 

La vérification du système d’irrigation et de l’étanchéité de la toiture

Lors de l’entretien de la toiture végétalisée, il convient de vérifier méthodiquement l’état des installations comme le système d’arrosage, les réseaux de canalisation et les bacs. En cas de présence de fuite d’eau au niveau de ces équipements, il est judicieux d’y apporter les solutions adéquates rapidement. En effet, l’infiltration d’eau peut endommager l’ensemble de la toiture, la charpente en bois et même le plafond. La réparation de ces éventuels dégâts peut coûter très cher. La prudence est donc de mise !

La vérification de votre toiture végétalisée est une opération dévolue à un spécialiste dans ce domaine. Ce dernier est capable de diagnostiquer l’état des installations et de la couverture. Grâce aux données obtenues, il peut définir les opérations d’entretien les plus adaptées. Le renforcement de l’étanchéité de la toiture est également très judicieux pour préserver le support de l’humidité.

Les avantages des tondeuses thermiques de jardin
Graines de cannabis de collection à floraison automatique