Quelles sont les activités à faire à la ferme ?

Aujourd’hui le développement durable passe aussi par le tourisme solidaire. Les visiteurs sont invités à partager la vie quotidienne de leurs hébergeurs. Mais aussi le système de commerce en circuit court permet aussi d’avoir cet avantage. Quelles sont alors les activités que l’on peut réaliser à la ferme ?

Le concept de la ferme

La ferme reflète le travail accompli par les agriculteurs sur leurs territoires pour sauvegarder l’environnement rural en vie et subvenir à leur besoin. On remarquera une démarche tournée vers la qualité et la réalité des produits et services agricoles. Lorsqu’un agriculteur permet une visite à la ferme, il désire en partie communiquer sur son activité et essaye de partager une conception durable de l’agriculture aux visiteurs. Il favorise ainsi la création d’itinéraires de commercialisation courts et permet, grâce aux visites et aux dégustations, de montrer une transparence totale de la ferme au visiteur. À noter qu’un circuit court se présente comme un canal de distribution qui prône une vente où on dénombre très peu d’intermédiaires. Ce dispositif offre plusieurs avantages à l’agriculteur et aux touristes. Pour le premier, comme expliquer ci-dessous

Les activités proposées à la ferme

Lorsqu’on visite une ferme, les propriétaires proposent certaines tâches et distractions. Pour les enfants, la ferme se présente comme une occasion de s’informer sur ses divers métiers. Ils peuvent observer l’évolution des plantes, la manière dont il faut les cultiver et même goûter aux fruits. Il s’agit donc d’une forme pédagogique et ludique pour se familiariser avec cet environnement. Bien que la visite de la ferme peut être considérée comme un entracte à la vie de tous les jours, c’est un moyen d’apprentissage, une sorte de classe verte. La grande espace que possèdent une ferme et la sécurité de celle-ci amène l’enfant à être plus autonome dans son exploration et ses cueillettes. Les enfants découvrent la manière de vivre des fermiers et peuvent facilement discuter avec eux, car ils sont plus disponibles. Pour les grandes personnes, elles peuvent retrouver le plaisir de la cueillette avec leur rejeton. Ils peuvent aussi comme les tout petits aidaient les agriculteurs ou les fermiers dans leur travail journalier. Ainsi, ils peuvent soigner et nourrir les animaux (tels que les lapins, les poules, les canards, ou encore les vaches), arroser le potager. Mais tout le monde également peut apprendre à cuisiner les produits de la ferme de façon plus naturelle et diététique. Cela permet de redécouvrir le goût oublier du bon fromage non industriel et de fruits sans pesticides ni autres composants chimiques.

L’intérêt d’une visite à la ferme

Visiter une ferme pour certaines personnes semble être dépourvu d’activité. Cette affirmation, comme on peut le voir, est erronée. Les individus accueillis partagent, pendant leur séjour, le quotidien des locaux. Mais en plus de cela, ils peuvent aussi retrouver le plaisir de l’équitation, les excursions, de la bicyclette, de la baignade, de la pêche, ou encore des stages de peinture. Ce concept a depuis les années 1970, l’attrait pour la nature a repris du poil de la bête. Les séjours à la ferme, connu également sous le nom de WWOOFing (World-Wide Opportunity on Organic Farm ou « opportunités dans les fermes bio du monde entier ») se présentent comme un mouvement mondial regroupant des volontaires avec des agriculteurs et des producteurs de produits biologiques dans le but de stimuler les expériences culturelles et éducatives fondées sur la confiance et des échanges non monétaires, contribuant ainsi à la création d’une communauté mondiale durable. Les activités ferme peuvent convenir à tout le monde : les tous petits, adultes, les personnes âgées, les étudiants, les retraités ou encore les professionnels. De nombreux sites Internet mettent en relation les propriétaires et les visiteurs.

Comment réserver un hébergement dans une ferme ?
Qu’est-ce qu’une ferme pédagogique ?