Qu’est-ce qu’une AMAP

Aujourd’hui, le monde entier cherche un moyen de préserver notre environnement et de réaliser une distribution durable. L’AMAP, acronyme de l’Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne, travail dans cette voie. Son procédé simple connaît de nos jours un grand succès. Mais que doit-on comprendre de cette association ? Quels sont ses principes ?

Qu’est-ce que l’AMAP ?

L’AMAP se présente comme un collaborateur intermédiaire entre les consommateurs d’une région, d’une ville ou d’un quartier et une ferme avoisinante. L’organisation est régie par la loi 1901. Son but est de distribuer d’une manière hebdomadaire les produits de l’exploitation auprès des clients. On peut dire donc que l’AMAP favorise le contrat solidaire. Le système de l’association est simple, les preneurs s’acquittent à l’avance du prix de leurs commandes, qui leur sera livré sur une période donnée suivant le type et le lieu de géographique. Cela permet de contrôler la culture ou l’élevage afin d’éliminer le gaspillage. Cette action garantit aussi la bonne qualité des articles proposés par le fermier. Car les produits présentés par le paysan seront frais. Le montant de la cotisation se situe entre 8 et 20 euros. Cette initiative s’appuie sur l’honnêteté et la responsabilité incombant au consommateur. Si ce dernier renonce à sa commande, la marchandise risquerait de ne pas trouver preneur et ce serait un manque à gagner pour l’agriculteur ou l’éleveur. Mais celui-ci doit aussi respecter ses engagements et, livrer selon les accords, les fruits, les légumes, les volailles ou encore les fromages au petit groupent des inscrits. De nombreux avantages existent pour l’entrepreneur et les adhérents.

L’AMAP est-elle profitable à tous ?

Les points positifs ne sont pas négligeables pour les contractants. Tout d’abord, la démarche favorise le respect de l’environnement. En effet, les artisans évitent la surexploitation et les acheteurs, la surconsommation. Le transport des articles dégage moins de CO2, car la plupart des clients se situent à proximité. Les emballages sont moins employés, leur élaboration se trouve donc réduite. Étant donné que la production agroalimentaire est plus raisonnée, les éléments chimiques utilisés sont quasi nuls, considérant alors la santé du sol. Le versement préalable de la cotisation au bénéfice de l’artisan lui permet de disposer d’un budget de fonctionnement suffisant pour couvrir les différentes charges liées à son activité telles que l’achat de semences ou la rémunération des salariés. L’ AMAP ferme  peut ainsi jouir d’une vente directe sans intermédiaire. Toute la somme déboursée par le consommateur entre sans détour dans sa caisse financière. Pour les clients, les articles qu’ils reçoivent sont frais. Ils profitent aussi des fruits et légumes saisonniers. Il est important de rappeler que ces derniers contribuent fortement à l’immunisation de notre corps contre les maladies du moment comme le rhume. En outre, les destinataires ne doivent plus dépenser d’énormes montants d’argent pour goûter à un produit naturel. Les tarifs affichés équivalent à ceux des grandes surfaces, mais avec la qualité et en prime.

Que faut-il conclure ?

Pour dénicher une AMAP ferme , vous pouvez directement sur le site de l’association et cliquez sur votre région. Vous pouvez également aller sur des pages spécialisées qui vous proposent de recenser les paniers bio repéré sur l’ensemble du territoire. À noter aussi que le prix des articles d’une  AMAP ferme est déterminé équitablement. La qualité gustative et nutritionnelle se trouve fortement rehaussée avec la présence dans la cuisine des consommateurs de marchandises fraîchement cueillis et sans énormément de produits chimiques. Le paiement à l’avance de la cotisation, l’une des bases du système, participe au développement de l’activité de l’artisan. Si le producteur n’est pas en mesure de livrer directement, il existe des points de chute où les clients peuvent récupérer leur commande.

En quoi consiste l’auto-cueillette ?
Acheter en circuit-court, les avantages