Pourquoi et comment réduire ses déchets ménagers ?

Les habitudes d’achat et les méthodes de consommations favorisent ou non les amas de détritus. De nos jours, la production moyenne de matières résiduelles se chiffre à un kilo par personne et par jour. Pourquoi c’est dangereux pour l’humanité et l’environnement ? Comment y remédier ?

La compréhension du système

En France, les individus produisent environ 354 kg de déchet par an, et seulement 20 % trouveront le chemin du recyclage. Les déchèteries accueillent 36 % des détritus. Ils y sont compactés et enterrés. Cependant leur détérioration peut durer des centaines et des centaines d’années. Si le lieu de stockage est plein, il faut en créer une autre et à la fin on se trouve avec une région, puis un pays de détritus. L’incinération des 30 % de déchets produit des mâchefers et contribue à la distribution d’énergie dans les foyers. Mais cette méthode nécessite de l’énergie et un traitement particulier de la fumée pour éviter une catastrophe environnementale. Les ordures ont donc de nombreux effets négatifs pour l’environnement et l’économie nationale.

Les moyens de diminuer les rebuts ménagers

Réduire ou mettre à zéro déchet consiste à Substituer par des articles durables les produits à durée de vie réduite. Cette stratégie tout comme le recyclage visent à la diminution des gaspillages. La solution « en amont » consiste en une cuisine sans déchets, un terrain où végétaliens et végétariens convergent. En effet, les résidus d’un composteur permettent de transformer les déchets en une ressource autogérée et de créer un sol fertile pour les fleurs, les cultures, les jardins urbains, et les balcons. Un des défis les plus difficiles à relever : éviter ou du moins limiter les produits contenant des emballages plastiques. Vous pouvez aussi opter pour les produits sans emballage. Les supermarchés n’offrent pas d’aliments non emballés, y compris les produits biologiques et végétaliens prêts à l’emploi. On vous propose donc de vous orienter à la fois vers les lieux où vous faites vos achats : les magasins de vente en gros, de vente directe et plus généralement où vous vous adressez directement au vendeur ou au producteur (groupements de vente collective, de vente directe, marchés de producteurs, home box). Commencer à utiliser l’eau du robinet signifie une réduction considérable des déchets. Les bouteilles d’eau, les thermos, les verres rétractables forment des contenants durables de boissons facilement transportables. En France, les sacs plastiques sont proscrits depuis quelques années. Le pas suivant concerne donc la suppression des produits jetables « compostables », fragiles et inutiles. Les sacs en toile fabriqués à partir de tissus existants conviennent beaucoup mieux aux achats. En effet, pour réduire tous les types de déchets basés sur l’utilisation de sacs jetables, il est essentiel d’apporter des sacs à provisions réutilisables et facilement lavables.

Vive l’autoproduction

Même si vous ne disposez pas beaucoup de temps à votre disposition, en essayant de privilégier les produits faits maison qui proviennent de matières premières simples du marché de votre jardin vous allez favoriser l (objectif bio. L’autoproduction englobe aussi les produits de détergence, les cosmétiques, les jouets et autres objets ne contenant pas de plastique. De ce point de vue aussi, chacun peut faire une réelle différence… Aménager un jardin ne présente pas un geste écologique en soi, en revanche la création d’un potager propre et exempt de tout contaminant constitue visiblement un dessein écologique. La nature nous sera que reconnaissante. Cependant, cette démarche écologie ne conduira en définitive que vers un nouvel équilibre environnemental que sans l’homme, il aurait encore existé. En favorisant l’autoproduction, vous éviterez les sacs plastiques, réduisant ainsi leur fabrication. En outre, si vous vous occupez de votre jardin, vous éviterez le stress et développe votre fierté en voyant les récoltes de vos efforts. Une nutrition plus saine assurera le bien-être à vous et à toute la famille. Et vous serez fier de présenter à vos proches la démarche écologique que vous avez entreprise, et ses bénéfices. Cette situation les incitera aussi suivre votre pas pour le bien-être de la planète et de la génération future.

Protéger la planète et faire des économies d’énergie
Comment faire son compost ?