En quoi consiste l’auto-cueillette ?

Encore marginal par le passé, l’auto-cueillette enregistre un réel boom un peu partout en France, avec une nette progression du taux de diffusion de ce circuit court dans plusieurs fermes. Dans le cadre de la distribution en circuit court, en effet, l’auto-cueillette est une excellente disposition. Mais de quoi retourne-t-il ?

Qu’est une ferme d’auto-cueillette

Une ferme d’autocueillette se définit comme une exploitation agricole où les clients peuvent aller cueillir, couper ou choisir son propre produit sur l’exploitation. Ce type d’entreprise constitue un choix fréquent dans la vente directe pour les exploitations agricoles qui cultivent de petits fruits, des arbres fruitiers, des citrouilles, et des sapins de Noël. D’autres cultures comme les haricots et les fleurs peuvent également être proposées. Elle se présente donc comme un système de vente permettant aux cultivateurs de pallier le problème de commerce de leurs produits. Il consiste à faire cueillir par les clients eux-mêmes les produits de la ferme, et de leur faire payer le montant équivalent de cette vente. L’autocueillette concerne souvent les produits saisonniers. On retrouve de nombreux produits dans ce dispositif comme les fleurs, les légumes, ou encore les fines herbes. Ce système rejoint le principe de la consommation durable et responsable ainsi que du zéro déchet. C’est une manière de valoriser les récoltes locales. Pour les touristes, il s’agit d’un moment festif en famille. En effet, le principe est souvent ludique pour les enfants. En outre pour ces derniers c’est un moyen de comprendre l’évolution d’un potager. Toute cueillette a l’avantage d’utiliser moins de produits chimiques et de favoriser la culture raisonnée. Elle respecte donc l’environnement. Aussi, de nombreuses régions en France favorisent ce type de commercialisation.

L’intérêt de l’auto-cueillette

L’auto-cueillette possède un avantage d’offrir aux clients des produits dont le goût n’est pas dénaturé par le transport ou le système de préservation des aliments. De plus, le prix des légumes et fruits vendus est souvent plus bas que dans les grands marchés. Elle favorise aussi l’échange entre les consommateurs et le producteur. Cela permet d’augmenter la qualité des récoltes d’année en année. Pour le producteur, le couteau cueillette assure la bonne santé financière et la valorisation de ses produits. Lorsqu’on arrive dans un verger, on s’attend à voir des aliments frais et sains. L’autocueillette a aussi le mérite de laisser au consommateur le choix de choisir le produit. Ce sentiment de liberté est important de nos jours, car dans le quotidien, on est souvent régi par des règles. On peut donc dire que pratiquer de l’autocueillette participe à l’amélioration de notre état psychologique. L’absence d’emballage profite à l’environnement, qui sera moins soulier par les détritus produits par l’être humain. Le caractère ludique de l’auto-cueillette permet aux enfants de comprendre facilement les étapes de développement d’une courgette, d’une carotte ou des radis. Et donc à la fois un système de vente est un moyen d’apprentissage.

En bref

Aujourd’hui, on est conscient des problèmes économiques des agriculteurs et de la santé de la planète. L’auto-cueillette, comme susmentionnée, permet de résoudre en partie ces soucis. Cette méthode de distribution connaît donc un succès grâce à cette constatation. L’absence d’intermédiaire, entre l’agriculteur et les acheteurs, participe à renforcer son intérêt. En recréant un lien social entre les consommateurs et le producteur, elle participe à l’amélioration des produits locaux. En outre, les clients sont plus serin, car ils savent en partie comment a été cultivé le fruit ou les légumes qui vont cueillir. Elle démontre aussi la confiance que les acheteurs ont pour le cultivateur. Pour le producteur, la rémunération directe permet d’avoir une marge de bénéfice plus conséquente. En favorisant l’auto-cueillette, les habitants contribuent à l’expansion de l’économie solidaire et responsable. Les autres avantages des opérations pour les agriculteurs comprennent la réduction des besoins en matière de récolte et de manutention des produits, la réduction des coûts d’équipement et la possibilité de vendre des produits de moindre qualité pour les grandes surfaces par exemple.

Qu’est-ce qu’une AMAP
Acheter en circuit-court, les avantages